ATELIER D’INFORMATION ET DE CONSULTATION AUTOUR DU PROJET CAPITAL HUMAIN ET AUTONOMISATION DES FEMMES ET DES FILLES  » PROJET MAINGO »

Le ministère de l’économie du plan et de la coopération internationale a organisé  le 5 Aout 2021 au Ledger Plaza un atelier d’information et de consultation autour du Projet Capital humain et Autonomisation des femmes et des filles dénommé  » Projet Maïngo. »  Cette importante rencontre qui a regroupée plusieurs hommes,  femmes et filles  venues de différentes organisations   de féminines et de la société civile de Centrafrique,  a été présidée par Madame Irene Sabendo, chargée de mission et point focal du projet Capital humain au ministère de l’économie du plan et de la coopération internationale.

 En effet, « Le Développement économique de la RCA sera amorcé  lorsque l’Homme qui en est l’acteur principal sera pris en compte »  C’est dans cette optique que la banque Mondiale et le gouvernement centrafricain ont mené des réflexions sur le Capital humain qui doit être l’épicentre du développement. A cet effet, la femme qui, est porteuse de vie, ne doit pas être mise à l’ écart. C’est pourquoi il est primordial de réfléchir sur l’autonomisation de la femme et de la fille. Le ministère de l’économie du plan et de la coopération internationale et la banque Mondiale avaient bien voulu, à travers cette rencontre,   informer  et recueillir les avis des  acteurs de la société civile centrafricaine ainsi que les responsables de certains départements ministériels à ce propos.

 Il convient de rappeler que l’objectif du projet est axé sur  la nécessité de rendre la femme autonome et de la prendre en compte tant à l’école que sur le plan sanitaire. Car l’avenir de la nation repose sur les épaules de la femme. Le projet Maingo qui est encore en gestation a été expliqué  aux  participants par des experts de l’éducation et de la santé  en deux tranches d’intervention. Apres quoi des questions ont été posées et traitées par les facilitateurs dudit atelier.

ci-après la version anglaise

INFORMATION AND CONSULTATION WORKSHOP AROUND THE HUMAN CAPITAL AND EMPOWERMENT OF WOMEN AND GIRLS PROJECT « MAINGO PROJECT »

The Ministry of the Economy, Planning and International Cooperation organized on August 5, 2021 at Ledger Plaza an information and consultation workshop around the Human Capital and Women and Girls Empowerment Project called « Maïngo Project. » This important meeting, which brought together several men, women and girls from different women’s organizations and civil society in the Central African Republic, was chaired by Mrs. Irene Sabendo, project manager and focal point of the Human Capital project at the Ministry of the Economy. planning and international cooperation. Indeed, « The economic development of the CAR will be initiated when the Human being who is the main actor is taken into account » It is with this in mind that the World Bank and the Central African government have conducted reflections on Human Capital which must be the epicenter of development. To this end, the woman who is the bearer of life should not be sidelined. This is why it is essential to reflect on the empowerment of women and girls. The Ministry of the Economy, Planning and International Cooperation and the World Bank had kindly, through this meeting, inform and collect the opinions of the actors of Central African civil society as well as the heads of certain ministerial departments in this regard. It should be remembered that the objective of the project is focused on the need to empower women and take them into account both at school and in health. Because the future of the nation rests on the shoulders of the woman. The Maingo project which is still in gestation was explained to the participants by education and health experts in two stages of intervention.

Na gbéni na yanga ti sango

BUMBI TI VOUNGANGO SANGO NA NDO PIALO TI MAÏNGO TI A WALI NGA NA A MASSEKA SO NDOUROU IRI NI  « PIALO MAÏNGO »

Ndokowa ti gbéné gbia ti conomi na maboko na maboko na sandoukou nguinza Banque mondiale a lékéré mbéni kota bumbi ti vounga ngo sango na ndo pialo ti maïngo ti a wali, a masséka wali  na gbata ti Bangui. Lo so a louti na li ti bumbi so a ké yapakara Irene Sabéndo, sol o yéké wa tokoua na ndo kwa ti gbéné gbia ti conomi.

Ndali ti kota bumbi so a ké fa a kota guéré ti pialo ti maïngo ti a wali, masséka wali ti béafrica. Aké gui na péko ti a kpalé so a si na ya kodro ti béafrica si govorma  na sandoukou nguinza Banque mondiale a gbou li ti za na légué pialo so gbanga ti a la bas o gounda ti maïngo ti kodro a ké wali, tongana wali, a inga yé nzoni fadé kékéréké ti a moléngué ti kodro ni a ké ga ndjioni nga. Ndali ni lo si sandoukou nguinza banque mondiale a yé da ti défa kota nguinza ti mou légué na govorma ti lékéré guréré ti pialo so.

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

CDC N° 03/2021 : LA SITUATION FINANCIERE DE L’ETAT CENTRAFRICAIN EN CE QUI CONCERNE LES PROGRAMMES ACTUELS OU EN PREPARATION AVEC LE FMI PASSE AU PEIGNE FIN

MEPCI : VERS LA REDYNAMISATION DES ACTIVITES DU DEPARTEMENT

EVALUER L’EVOLUTION DU PROJET PAPEUR

LE MINISTRE D’ETAT FELIX MOLOUA DEVANT LES COMMISSIONS AFFAIRES ETRANGERES ET FINANCES, ECONOMIE, PLAN ET COOPERATION INTERNATIONALE

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine