ATELIER SUR LA DISSEMINATION DE LA 4E EDITION DU CAHIER ECONOMIQUE DE LA RCA

 La salle de conférence de l’hôtel  Ledger Plaza a abrité  le 4 Aout 2021 l’atelier de la dissémination de la 4e Edition du cahier économique de la RCA. Ce cahier économique est un document analytique de l’économie centrafricaine édité chaque année par la Banque Mondiale et les experts centrafricains.

 Pour cette Edition, le thème est » Investir dans le capital humain pour protéger l’avenir. » La cérémonie officielle d’ouverture de cet atelier a été présidée par le ministre des finances et du budget Monsieur Herve Ndoba qui avait à ses côtés quelques membres du gouvernement et du représentant résident de la Banque mondiale en RCA. Dans ses mots de bienvenue, le représentant résident de la Banque mondiale Monsieur Han Fraeters, a félicité toute l’équipe qui a travaillé dans l’élaboration de ce document très important pour la vie de la RCA. Il en a profité pour donner son analyse sur la situation économique du pays avant de faire des recommandations pour l’amélioration du capital humain qui pourra aider à faire sortir la RCA de la récession économique dans laquelle elle se trouve. Pour sa part, le ministre Herve Ndoba, ministre des finances et du budget a remercié la banque Mondiale qui a mis ce document à la disposition du gouvernement et s’est engagé à mettre en œuvre les différentes recommandations. La parole fut donnée à Monsieur Kouame, économiste de la Banque mondiale pour faire son expose sur la 4e édition du cahier économique de la RCA. Après quoi, les participants ont pris la parole pour poser des questions et discuter les différentes recommandations faites par la banque Mondiale. Il est à noter que les échanges ont été beaucoup centrés sur la question de la sécurité qui a un lien étroit avec la sortie de la crise.

ci-après la version anglaise

Workshop on the dissemination of the 4th edition of the CAR’s economic report

 The Ledger Plaza conference room hosted on August 4, 2021 the workshop for the dissemination of the 4th edition of the CAR’s economic report. This economic notebook is an analytical document of the Central African economy edited each year by the World Bank and Central African experts. For this edition, the theme is « Investing in human capital to protect the future. » The official opening ceremony of this workshop was chaired by the Minister of Finance and Budget Mr. Herve Ndoba who had at his side some members of the government and the resident representative of the World Bank. In his words of welcome, the resident representative of the World Bank, Mr. Han Fraeters, congratulated the whole team who worked in the elaboration of this very important document for the life of the CAR. He took the opportunity to give his analysis on the economic situation of the country before making recommendations for the improvement of human capital which could help to get the CAR out of the economic recession in which it finds itself. For his part, Minister Herve Ndoba, Minister of Finance and Budget thanked the World Bank which made this document available to the government and undertook to implement the various recommendations. The floor was given to Mr. Kouame, economist of the World Bank to make his presentation on the 4th edition of the economic notebook of the CAR. After that, the participants took the floor to ask questions and discuss the various recommendations made by the World Bank. It should be noted that the exchanges were very much centered on the question of security which has a close link with the exit from the crisis.

Na gbéni na yanga ti kodro

KOTA BUMBI TI FA NI 4 NA NDO GBIANGO  BUKOU  TI CONOMI TI BEAFRICA

Da lango ti Ledeger na gbata ti Bangui a yamba kota bumbi so a ba téné ti gbia ngo kota bukou so a sourou a légué téné ti maï ngo ti conomi ti béafrica a tambéla na lango ossio ti nzé ti kakouoka tin go so éké da, na gbélé ti gbéni gbia ti nguinza pakara Hervé NDOBA na téré ti lo a fô mbalo ti ngorogbia.

 A kota téné so a sigui na ya bumbi a ké ti mou ndara na zo ti bata na kékéréké ti kodro. Lo so lo ké sara koussala na iri ti sandoukou nguinza ti dounia pakara Han Fraeters a fa nay a ti a téné ti lo so, si govorma a gbou téné ti mandango yé ti a zo ndjioni fade kékéréké ti kodro a ké ba nzoni. Lo fa nga bangondo ti lo nan do téné ti conomi  ti béafrica.

Gbéné gbia ti nguinza pakara Hervé Ndoba a kiri singuila na sandoukou nguinza ti béndo guigui ndali ti moungo maboko na béafrica na légué ti za ngo a wandara kodé ti mou légué ti gbian a bukou ti conomi ndali ti maïngo ti kodro  

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

CDC N° 03/2021 : LA SITUATION FINANCIERE DE L’ETAT CENTRAFRICAIN EN CE QUI CONCERNE LES PROGRAMMES ACTUELS OU EN PREPARATION AVEC LE FMI PASSE AU PEIGNE FIN

MEPCI : VERS LA REDYNAMISATION DES ACTIVITES DU DEPARTEMENT

EVALUER L’EVOLUTION DU PROJET PAPEUR

LE MINISTRE D’ETAT FELIX MOLOUA DEVANT LES COMMISSIONS AFFAIRES ETRANGERES ET FINANCES, ECONOMIE, PLAN ET COOPERATION INTERNATIONALE

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine