DES FORAGES POUR JUGULER LE PROBLEME D’EAU DANS L’OMBELLA-MPOKO

Samedi 25 juillet 2020, les villages  Ndangala, Bimon, Samba, Maka,Yamboro, Maka 1,2,3 et Sabongo 1 et 2 dans l’Ombella-Mpoko ont  accueilli la cérémonie d’inauguration des forages construits  avec l’appui financier de la  Banque africaine de développement (BAD). Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération  M.Félix MOLOUA  a présidé la cérémonie en présence du Représentant  Résident (ai) de  la BAD et certaines de ses collaborateurs.

L’eau c’est la vie dit-on ! Alors qu’en République centrafricain en général, l’eau potable, en dépit du potentiel hydrographique important, reste une denrée rare. Le Ministre Félix MOLOUA  qui a personnellement présidé la cérémonie de cette remise de forages a dressé un tableau sombre avec des chiffres inconcevables. « Bien que notre pays, la République centrafricaine dispose des ressources en eau en abondance, tant en surface que sous-terraines, les besoins en matière d’approvisionnement en eau potable reste encore très élevés  et surtout dans le contexte actuel de la pandémie à Coronavirus», a déclaré le Membre du gouvernement.

Evidemment, la situation est alarmante vu le sombre tableau de couverture en eau potable. Seul le faible taux d’accès à cette denrée est révélateur du défi à relever. Au fait, environs 33% seulement de la population centrafricaine consomment de l’eau potable, exposant ainsi les Centrafricains aux différentes maladies liées à la consommation d’eau de mauvaise qualité. D’où l’explosion des statistiques de ces maladies dans les hôpitaux, entre autres la typhoïde, la diarrhée, la parasitose…

Toutefois, le Gouvernement, avec l’appui sans cesse renouvelé des partenaires, n’a pas baissé les bras. A en croire le Ministre Félix MOLOUA, « depuis plusieurs décennies, le gouvernement ne cesse de faire des efforts en vue d’améliorer cette situation au travers de construction de forages et puits améliorés en milieu rural, puis des travaux d’extension du réseau de la SODECA en milieu urbain ».

La satisfaction des populations de ces localités n’est pas à démontrée. Le Membre du gouvernement en a profité pour appeler les populations des communes bénéficiaires de ces œuvres, à l’appropriation des ouvrages comme étant leur propriété et de bien les gérer, les entretenir et les conserver, car ces forages les dispenseront, surtout les femmes et les enfants des corvées d’eau potable et des épidémies liées à la consommation d’eau de mauvaise qualité.

Brice-Devalor OUATEBOT

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

QUELQUES ELEMENTS SATISFAISANTS DU MINISTRE MOLOUA AUX PREOCCUPATIONS DE LA COMMISSION FINANCE, ECONOMIE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

DECLARATION ORALE DU MINISTRE FELIX MOLOUA AU NOM DES PAYS DU GROUPE AFRIQUE II, A LA 102E REUNION DU COMITE DU DEVELOPPEMENT TENUE DANS UN FORMAT VIRTUEL LE VENDREDI 16 OCTOBRE 2020.

LE MINISTRE MOLOUA REÇOIT LE REPRESENTANT RESIDANT DE LA BANQUE MONDIALE HAN FRAETERS

LE MINISTRE FELIX MOLOUA PRESIDE LA REUNION DU GROUPE AFRIQUE 2

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine