ETUDE NATIONALE PROSPECTIVE RCA-2050 : UN INSTRUMENT PHARE POUR LA RECONSTRUCTION DU PAYS A LONG TERMES

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération M. Félix MOLOUA a présidé le samedi 13 juin dernier dans la salle de  conférence «  Justine KAZANGBA »  dudit département, un atelier d’échange  sur la réflexion que le Gouvernement compte mener avec l’appui des partenaires Techniques et Financiers sur la vision  à long terme du développement de la RCA.

Cet atelier qui a regroupé plusieurs personnes venues de différents secteurs socioéconomiques  pour un premier exercice unique en son genre dans le pays. Il consiste à discuter du bien-fondé d’une étude prospective, des thématiques et des variables identifiées afin de lancer le processus de l’élaboration de la vision future du pays à l’horizon  2050(dans 30 ans).

Il convient de rappeler que depuis son accession à l’indépendance en 1960, la RCA a élaboré et mis en œuvre plusieurs plans et programmes de développement. Ces plans et programmes avaient, entre autres, comme objectif global, la réduction de la pauvreté à travers  la promotion de la croissance et le développement des secteurs productifs tels que l’agriculture, la foresterie, les industries les services etc.

Malheureusement les acquis de ces efforts ont été détruits depuis le début des années 90 par de multiples crises sociopolitiques et militaro-politiques qui ont atteint leur paroxysme en 2013, matérialisé par la baisse drastique de la production dans presque tous les secteurs de l’économie, la fuite des investissements directs étrangers, la paupérisation d’une frange importante de la population, plongeant le pays dans une très grandes fragilité sans précédente.

Cette étude permettra d’opérer des choix stratégiques  par la planification opérationnelle, afin de  rattraper des années perdues dans la construction de la RCA, après des décennies de crises.

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

LA BAD EVALUE L’ETAT D’AVANCEMENT DES PROJETS APPUYES EN RCA

LA FRANCE RESTE PRESENTE ET ENGAGEE EN RCA

RCA-BANQUE MONDIALE : VERS UN NOUVEAU PROGRAMME POUR LA LUTTE CONTRE L’INSECURITE ALIMENTAIRE EN RCA

PREMIERE REUNION POUR LE LANCEMENT DE L’OPERATION MAÏS 2021

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine