LA BAD OCTROIE UNE ENVELOPPE D’ENVIRON 20 MILLIARDS DE FCFA POUR FINANCER LES PROJETS PARSANKO ET PAMAB 2

La représentation de la Banque Africaine de développement (BAD), à travers son Bureau Pays à Bangui vient de matérialiser l’octroi d’une enveloppe d’environ 20 milliards de FCFA à la République centrafricaine pour soutenir le Projet d’Appui à la Modernisation de l’Aéroport international de Bangui M’poko phase 2 et le projet d’Appui à la Résilience et la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle dans les Préfectures de la KEMO et de la OUAKA (PARSANKO). Le protocole d’accord a fait l’objet de signature lundi 22 février 2021, entre le Gouvernement représentés par le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération M. Félix MOLOUA, a ses cotés son collègue de l’Agriculture et de Développement Rural M. Honoré FEIZOURE, en présence de la Représentante du Fonds des Nations Unies pour l’Alimentation (FAO) en RCA Mme Perpétua KATEPA KALALA.
Il convient de rappeler que, ces deux projets viennent en appui à la mise en œuvre des objectifs de développement Durable retenus dans le Plan national de relèvement et de consolidation de la Paix en Centrafrique (RCPCA) et sont alignés à quatre des 5 Hautes Priorités de la Banque à savoir:  » Nourrir l’Afrique », « Industrialiser l’Afrique, « Intégrer l’Afrique » et « Améliorer les conditions de vie des populations africaines ».
Pour le Projet PAMAB 2, financé à hauteur de 6,23 milliards de FCFA, vise à consolider le rôle du transport aérien pour la desserte de la République centrafricaine à travers des services aéroportuaires sécurisés, sûrs, efficaces et de qualité conformes aux standards internationaux. Quant au PARSANKO, financé à hauteur 14, 92 milliards de FCFA vient en soutien à la transformation du secteur de l’Agriculture en RCA.
A ce titre, il permettra de stimuler les investissements dans le secteur agricole, de promouvoir le secteur privé national et emploi des jeunes à travers l’adéquation Formation-emploi. Ce projet structurant et innovant favorisera l’émergence des Micro, Petites et Moyennes Entreprises qui contribueront à l’amélioration de l’employabilité des jeunes dans ce secteur.
Brice-Devalor OUATEBOT/ Nina GBAGBO

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

REUNION VIRTUELLE DU COMITE DIRECTEUR MIXTE DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE LA BAD

RENCONTRE GOUVERNEMENT-PARTENAIRES HUMANITAIRES INTERNATIONAUX POUR UNE MEILLEURE COOPERATION

DECLARATION DU MINISTRE FELIX MOLOUA A LA REUNION VIRTUELLE DU GROUPE AFRIQUE II-FMI

SEM. FELIX MOLOUA, A LA REUNION THEMATIQUE VIRTUELLE ENTRE PAIRS DU (FMI).

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine