LA PARTICIPATION DE LA RCA AUX TRAVAUX DES ASSEMBLÉES ANNUELLES DE LA BANQUE MONDIALE ET DU FMI EST UN SUCCÈS

Il ne fait aucun doute que la République centrafricaine qui tente de sortir d’une longue période de crise,  fait son petit bonhomme de chemin vers le point de décollage socio-économique, après le retour à l’ordre constitutionnel  grâce à l’abnégation de certains de ses fils et filles qui se sont jetés à l’eau  pour le bienêtre de leurs concitoyens. C’est le moins que l’on puisse dire au regard de multiples plaidoyers  qu’ils ne cessent d’engager auprès des partenaires techniques et financiers, MM. Félix  MOLOUA et Henri Marie DONDRA,  respectivement   Ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération et celui   des Finances et du Budget. Les effets de la participation de la délégation centrafricaine  à l’assemblée Annuelle de la Banque Mondiale et du FMI à Washington aux États-Unis en est une parfaite illustration.

Cette assemblée  annuelle  tenue du 14 au 20 octobre dernier à Washington aux États-Unis a été, pour la République centrafricaine une opportunité devant permettre au pays de renouer  avec les  institutions financières internationales dont elle s’est  déconnectée  depuis  des années  à cause  des troubles militaro-politiques qui ont secoué le pays.   

En effet, Félix MOLOUA et son collègue  Henri Marie DONDRA à la tête de la délégation centrafricaine n’étaient  pas partis en  simple spectateurs, mais  dans l’objectif de  ramener quelque chose au pays.

Acte 1 : sous leur  clairvoyance,  la  délégation  a échangé avec  les responsables de la Banque Arabe pour le Développement des État de l’Afrique (BADEA) en vue de  la levée des obstacles,  sur son  portefeuille et la perspective  de coopération avec la RCA ;

Acte 2 : la délégation a partagé l’expérience au cours d’un panel présidé par le Directeur de la Banque Mondiale ;

Acte 3 : Les Ministres Félix MOLOUA et Henri Marie DONDRA ont participé à la réunion du Group Afrique II au FMI et à la Banque Mondiale, des engagements en faveur de la RCA étaient à l’ordre du jour ;

Acte 4 : la délégation a eu une séance de travail avec le DG du Fonds saoudien pour le Développement

Acte 5 : enfin, les multiples plaidoyers ont abouti à la signature d’une convention de 15 millions de dollars sur IDA régionale pour le secteur de la santé, le document a été paraphé entre le gouvernement centrafricain représenté par les ministres Félix MOLOUA et Henri Marie DONDRA.

C’est ici le lieu de saluer les efforts consentis du gouvernement sous l’impulsion du président de la République, visant à améliorer les conditions de vie de la population centrafricaine.

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

LE DG ICASEES FAIT LE POINT SUR L’ETAT D’AVANCEMENT DES ACTIVITES DE L’ENQUETE PAR GRAPPE A INDICATEURS MULTIPLES (MICS-6) AU GOUVERNEMENT ET AUX PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS.

LE MINISTRE FELIX MOLOUA RECOIT MME NATHALIE BOUCKLY DU PNUD

LA PROTECTION SOCIALE AU CENTRE DE PREOCCUPATION DU GOUVERNEMENT ET DES PARTENAIRES

QUELQUES ELEMENTS SATISFAISANTS DU MINISTRE MOLOUA AUX PREOCCUPATIONS DE LA COMMISSION FINANCE, ECONOMIE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine