LE GOUVERNEMENT DISPOSE D’UN DOCUMENT FINAL D’EXECUTION DES DEPENSES D’INVESTISSEMENT DE L’ETAT POUR LA PERIODE DE 2019

Désormais le Gouvernement dispose d’un document final d’exécution des dépenses d’investissement de l’Etat pour la période de 2019, ceci à l’issue des travaux de l’atelier de relecture et de validation du rapport de l’Etat pour la période de 2019. L’atelier qui s’est tenu du 18 au 20 juin dernier, dans la commune de Bimbo, regroupant une quarantaine de cadres et agents de l’Etat issus de différents départements Ministériels.

Organisé par la Direction Générale de la Programmation Economique dudit Département sur financement de la Banque Mondiale à travers le Projet d’Appui à la Gestion des Dépenses et d’investissement Publics (AGIR).

Cet atelier vise à examiner, à relire et à valider le dit rapport, en vue d’informer les décideurs politiques, les partenaires au Développement et le public (opérateurs économiques, planificateurs, chercheurs etc.) sur le niveau de décaissement des ressources affectées aux différents programmes et projets de développement pendant la période sous revue, le niveau des réalisations financières et physiques et les difficultés rencontrées dans leur mise en œuvre.

Il faut rappeler que le présent rapport évalue le niveau d’exécution financière et physique des dépenses d’investissement public de l’exercice budgétaire 2019. Il est élaboré sur la base des données collectées auprès des Institutions de l’Etat, des partenaires Techniques et Financiers et des structures mise en œuvre puis traités et analysés.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Directeur de cabinet du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération M. Robert PANI.

Le Directeur de Cabinet a, dans son mot introductif  indiqué que les prévisions des dépenses d’investissement dans le collectif budgétaire 2019 sont de 93,08 milliards de FCFA contre 90, 14 milliards en 2018, soit une augmentation de 3,26%. Elle se subdivise en ressources intérieures (28,75) milliards de FCFA et extérieures 64,33 milliards de FCFA.

Par contre l’exécution des dépenses d’investissement en 2019 est de 72,52 milliards de FCFA, reparties en financement intérieur (17, 05) milliards de FCFA et en financement extérieurs (55,47) milliards de FCFA. Il a enfin conclu que ces ressources ont permis la réalisation de plusieurs actions telles que la construction et réhabilitation des infrastructures de base et le renforcement des capacités institutionnelles de l’Etat.

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

QUELQUES ELEMENTS SATISFAISANTS DU MINISTRE MOLOUA AUX PREOCCUPATIONS DE LA COMMISSION FINANCE, ECONOMIE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

DECLARATION ORALE DU MINISTRE FELIX MOLOUA AU NOM DES PAYS DU GROUPE AFRIQUE II, A LA 102E REUNION DU COMITE DU DEVELOPPEMENT TENUE DANS UN FORMAT VIRTUEL LE VENDREDI 16 OCTOBRE 2020.

LE MINISTRE MOLOUA REÇOIT LE REPRESENTANT RESIDANT DE LA BANQUE MONDIALE HAN FRAETERS

LE MINISTRE FELIX MOLOUA PRESIDE LA REUNION DU GROUPE AFRIQUE 2

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine