LE GOUVERNEMENT ETUDIE LA POSSIBILITE DE VIABILISER LE CORRIDOR BANGUI BRAZZAVILLE

Une mission conjointe composée des Ministères de l’Economie, du Plan et de la Coopération, des Finances et du Budget, des Travaux publics et d’entretien routier, et la société SOCATRAF conduite par Mme Irène SABENDO, chargé de Mission au département de l’Economie, a été effectuée du 3 au 7 février 2021 à Zinga, Mongoumba, et GOUGA ( localité frontalière avec le Congo Brazzaville).
L’objectif de cette mission conjointe était d’étudier les possibilités de rendre opérationnel le port de Zinga, construire la route qui mène à cette localité afin de faciliter l’approvisionnement de la capitale en produits de première nécessité, qui deviennent de plus en plus rares.
En effet, face à l’insécurité grandissante sur le corridor Bangui-Garouamboulaï, important pour les activités d’import-export de la RCA, pays enclavé, le gouvernement centrafricain veut viabiliser la voie fluviale reliant le port de Pointe-Noire du Congo-Brazzaville à la capitale centrafricaine Bangui.
Il convient de rappeler que les autorités s’activent énergiquement pour trouver des alternatives au corridor Bangui-Garouamboulaï, régulièrement perturbé ces dernières temps par les groupes armés qui sévissent dans le pays. C’est ici que se trouve la justification de cette mission qui va produire un document d’étude pour la mise en œuvre de cet important projet .
Brice-Devalor OUATEBOT/ Nina GBAGBO

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

LE RAFFERMISSEMENT DE LA COOPERATION RCA-TURQUIE

COUP DE PROJECTEUR SUR LES PROJETS FINANCES PAR LE FONDS SAOUDIEN

A PROPOS DE LA RENCONTRE DU MINISTRE D’ETAT FELIX MOLOUA ET L’AMBASSADEUR DE L’UNION EUROPEENNE

DINER DE TRAVAIL DU MINISTRE D’ETAT FELIX MOLOUA AVEC L’AMBASSADEUR DU ROYAUME D’ARABIE SAOUDITE

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine