LE MOLOUA REÇOIT NDIAYE MANKEUR CHEF DE LA MINUSCA

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération M. Félix MOLOUA a reçu  ce jour en son cabinet à Bangui le Représentant du Secrétaire Général des Nations-Unies, chef  de la Mission onusienne  pour la stabilisation de la RCA (MINUSCA)  M. NDIAYE MANKEUR.

Ce dernier est venu échanger au membre du Gouvernement sur un certain nombre de sujet du pays. En premier lieu, l’Etat d’avancement de la mise en œuvre du plan national de relèvement et de consolidation de la paix (RCPCA), puis  la question de la mise en œuvre de l’Accord de paix et de réconciliation nationale signé entre le Gouvernement et les 14 groupes armés paraphé à Khartoum au Soudan et signé à Bangui le 6 février dernier.

 Dans son intervention M. NDIAYE MANKEUR a félicité le ministre  par rapport aux efforts qu’il n’a de cesse à déployer, en dépit de la situation sécuritaire volatile, afin  que le plan national  de relèvement et de consolidation de la paix RCPCA  puisse enregistrer des résultats satisfaisant au bout de trois années seulement de la mise en œuvre. Il a encouragé  ce dernier à  continuer dans ce sens tout en promettant le soutien indéfectible de son institution dans le processus. En ce qui concerne l’accord de Khartoum, il a d’abord cité l’exemple de la République démocratique du Congo(RDC)  qui avait, au nom de la Paix créer plusieurs postes de vice-présidence, question de favoriser le retour durable de la stabilité, c’est ce qui a permis à ce pays de retrouver la paix tant attendu.  Et si la RCA a tiré cette leçon  pour son cas, c’est juste pour conduire le pays sur la voie de consensus, sans lequel le chemin de la paix sera loin pour le Centrafrique. A-t-il indiqué.

D’ajouter, il  précise  que la MINUSCA va continuer le processus d’appui au  redéploiement des Forces de sécurité intérieure (FSI) à l’intérieur du pays en vue de favoriser la restauration de l’autorité de l’Etat, et la mise en place du comité national Vérité, Réparation, Justice et Réconciliation  gage d’une paix durable. En outre la MINUSCA est à pied d’œuvre pour un appui considérable à la vulgarisation de l’accord de paix qui parait étant comme  la voie la plus praticable  pour atteindre  la stabilité. A-t-il renchéri.

Pour sa part, le Ministre MOLOUA a indiqué que le RCPCA a été monté dans l’esprit d’initié des projets d’urgence humanitaire et de développement, au profit des régions où les ressortissants estiment être oubliés par le pouvoir central de l’époque. Tout en affirmant qu’à partir de juin prochain les membres du Gouvernement seront constamment sur le terrain en vue de mettre en confiance les populations, et vulgariser les points forts de l’accord de paix et de la réconciliation.

 Rep : Brice-Devalor OUATEBOT/  Img : Andric Lionel POUTOU

Imph : Blaise PENSEE

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

LE DG ICASEES FAIT LE POINT SUR L’ETAT D’AVANCEMENT DES ACTIVITES DE L’ENQUETE PAR GRAPPE A INDICATEURS MULTIPLES (MICS-6) AU GOUVERNEMENT ET AUX PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS.

LE MINISTRE FELIX MOLOUA RECOIT MME NATHALIE BOUCKLY DU PNUD

LA PROTECTION SOCIALE AU CENTRE DE PREOCCUPATION DU GOUVERNEMENT ET DES PARTENAIRES

QUELQUES ELEMENTS SATISFAISANTS DU MINISTRE MOLOUA AUX PREOCCUPATIONS DE LA COMMISSION FINANCE, ECONOMIE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine