L’ENVELOPPE DU PROGRAMME DE RELEVEMENT SOCIOECONOMIQUE DANS LA ZONE SUD-EST (RELSUDE) REVU EN HAUSSE

Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération M. Félix MOLOUA a rehaussé de sa présence, ce jour vendredi 03 Mai 2019 à la Délégation de l’Union Européenne à Bangui,  la réunion du Comité de gestion du Fonds Bekoû. Cette importante rencontre présidée par  la  Directrice Régionale Afrique Centrale du Développement de la Coopération (DEVCO)  Mme  Francisca DIMAOURO, a vu la présence de la cheffe de la délégation de l’Union européenne en RCA,  Mme Samuela  ISOPI, du Ministre de la Santé et de la Population M. Pierre SOMSE, du  Ministre du Développement de l’Agriculture M. Honoré FEIZOURE et la Coordonnatrice de la Cellule d’Appui à l’Ordonnateur Nationale du FED (CAONF), Mme Jacqueline MADOZEIN, avait pour principal objectif, la révision du montant de l’enveloppe alloué au projet.

En effet, l’ordre du jour de cette importante réunion portait essentiellement sur le montant de l’enveloppe alloué au projet, qui passe désormais de 35.000.000 à 56.000.000 d’euros et le Comité a également, après avoir approuvé les minutes du dernier Comité de Gestion a passé en revue le portefeuille des projets financés sur Fonds BEKOU, avant de s’appesantir sur les questions des  fiches d’action programme de relèvement socioéconomique dans la zone sud-est de la RCA (RELSUDE) et celle de la Santé 3 révisée qui s’inscrit dans le cadre de l’Accord signé à Bangui le 6 février dernier à travers lequel le Gouvernement s’est engagé entre autres à mettre en place des programmes de relèvement et développement local sur toute l’étendue du territoire, afin de créer un meilleur accès aux services sociaux de base, générer des meilleurs opportunités d’emploi et de revenus, en particulier pour les femmes et les jeunes, et renforcer le rôle des autorités locales et des instances en charge de la gestion pacifique des conflits. C’est pourquoi, pour soutenir la mise en œuvre de cet accord de paix au niveau des communautés de base, l’Union-européenne, à travers Fonds BEKOU envisage un programme multisectoriel de relèvement socioéconomique.

L’occasion a permis également au comité de statuer sur l’idée d’extension annexe de l’Actes Constitutif mises à jour, l’Exécution financière, état des lieux du portefeuille des projets et le retrait de l’ONG Emergency du Complexe pédiatrique de Bangui et qui est remplacée par l’ONG CUAMM, une ONG Italienne.

Il faut noter que cette rencontre visio-conférence permette aux partenaires de suivre en live les débats sur l’état de la mise en œuvre des projets financés sur fonds BEKOU en République centrafricaine.

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

LE DG ICASEES FAIT LE POINT SUR L’ETAT D’AVANCEMENT DES ACTIVITES DE L’ENQUETE PAR GRAPPE A INDICATEURS MULTIPLES (MICS-6) AU GOUVERNEMENT ET AUX PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS.

LE MINISTRE FELIX MOLOUA RECOIT MME NATHALIE BOUCKLY DU PNUD

LA PROTECTION SOCIALE AU CENTRE DE PREOCCUPATION DU GOUVERNEMENT ET DES PARTENAIRES

QUELQUES ELEMENTS SATISFAISANTS DU MINISTRE MOLOUA AUX PREOCCUPATIONS DE LA COMMISSION FINANCE, ECONOMIE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine