« LES ENGAGEMENTS DE LA BAD DANS LA REGION CENTRALE ONT ATTEINT 13 MILLIARDS DE DOLLARS EN 2018, POUR UN TOTAL DE 531 OPERATIONS » A INDIQUE LE MINISTRE FELIX MOLOUA DE RETOUR DE YAOUNDE

Telle  est la quintessence  de la déclaration  faite par le Ministre  de l’Economie, du Plan et de la Coopération M. Félix MOLOUA, lors de sa descente d’avion,  à l’aéroport Bangui Mpoko, après avoir participé auprès de ses paires Gouverneurs de la Banque Africaine de Développement (BAD), le 16 septembre dernier,  à l’atelier de présentation du Document de Stratégie d’Intégration Régionale de l’Afrique Centrale à Yaoundé au Cameroun pour la période 2019-2025.

Il faut noter que, cette rencontre  de haut niveau a permis  aux  Gouverneurs, experts et société civile, d’avoir des échanges fructueux avec les principaux responsables de l’institution financière. Ils ont également passé en revue, des projets nationaux et régionaux et posé les bases d’un développement accru de leur région, avec les dirigeants de la Banque.

Il a par ailleurs évoqué  la paix et la sécurité, la gestion et la stabilité macroéconomique, ainsi que la poursuite et le renforcement des infrastructures de base et intégration régionale, avant de souligner la nécessité pour les Etats de la région, de diversifier leurs économies à travers l’agro-industrie, la pêche et l’élevage.

Le membre du Gouvernement a, au passage cité plusieurs projets transformateurs financés par la Banque. Grâce au Fonds Africain de Développement, quatre des sept pays de la région ont été interconnectés, en moins de dix ans, par des axes routiers. Il s’agit du Cameroun, de la République centrafricaine (RCA), du Congo Brazzaville et du Tchad.

Ces corridors, selon lui, ont divisé par cinq les coûts de transport entre zones de production et zones de consommation.  L’exemple patent est, le programme de facilitation des transports entre Douala, Bangui et Ndjamena  qui a développé des échanges dans la zone ainsi que le commerce à l’extérieur de la zone CEMAC, a également amélioré  l’efficacité de la chaîne logistique de transport. A-t-il conclut que l’année 2019 serait une année de coopération approfondie avec la région.

Brice-Devalor OUATEBOT/ Nina GBAGBO

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

QUELQUES ELEMENTS SATISFAISANTS DU MINISTRE MOLOUA AUX PREOCCUPATIONS DE LA COMMISSION FINANCE, ECONOMIE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

DECLARATION ORALE DU MINISTRE FELIX MOLOUA AU NOM DES PAYS DU GROUPE AFRIQUE II, A LA 102E REUNION DU COMITE DU DEVELOPPEMENT TENUE DANS UN FORMAT VIRTUEL LE VENDREDI 16 OCTOBRE 2020.

LE MINISTRE MOLOUA REÇOIT LE REPRESENTANT RESIDANT DE LA BANQUE MONDIALE HAN FRAETERS

LE MINISTRE FELIX MOLOUA PRESIDE LA REUNION DU GROUPE AFRIQUE 2

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine