MISE EN MARCHE DE LA STRATEGIE SECTORIELLE POUR L’EDUCATION 2020-2029

Dix-sept (17)  milliards de  FCFA  est le montant de financement  du projet d’Appui  au Plan Sectoriel   de l’Education (PAPSE 2).  Tel est l’objet de l’activité qui a eu lieu dans la matinée du  mardi 4 avril 2021 à l’école Lakouanga dans le 2e arrondissement de Bangui.  Le document a été paraphé du côté du Gouvernement par le  Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération Gouverneur de la mondiale  Banque pour la RCA Félix MOLOUA,   assisté de son collègue  de  l’Enseignement Primaire et secondaire Aboubakar MOUCADAS NOUR et du coté des partenaires,  par  le Représentant résident de la Banque Mondiale  en Centrafrique M. Han FRAETERS en présence de celui de l’UNICEF.

Cette cérémonie marque le début de la mise en œuvre de la stratégie sectorielle pour l’éducation 2020-2029,  approuvée  il y a quelques mois. Ce plan a été adopté en mai 2020 par le Gouvernement qui a obtenu de la  Banque mondiale   un financement   pour ce secteur important d’un montant d’environ  30,85 millions de dollars américains soit, dix-sept (17)  milliards  FCFA pour soutenir la mise en œuvre du PSE à travers le Projet d’Appui au Plan Sectoriel de l’Education (PAPSE II).

Selon le représentant résident de la Banque mondiale, ce projet a pour objectif  d’améliorer  l’accès et la qualité de l’enseignement pré-primaire et l’éducation de base, et aussi de renforcer  la gestion et la résilience du secteur éducatif.

Le Gouvernement à travers le Ministère de l’enseignement Primaire et  secondaire n’a pas caché sa satisfaction quant aux appuis multiformes de cette  institution financière internationale, et surtout l’accent  particulier qu’elle mettra sur l’introduction de la langue sango comme langue d’enseignement dans les premières classes du primaire, la formation des enseignants, notamment les maitres parents, et la poursuite du soutien à l’éducation alternative aux  travers des cours de remédiation et des programmes d’éducation accélérée pour accroitre la résilience du système éducatif.

Brice-Devalor OUATEBOT/ Nina GBAGBo

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

COOPERATION RCA-FRANCE : DES PROJETS APPUYES PAR LA FRANCE PASSES EN REVUE

RÉUNION DU COMITÉ DIRECTEUR CONJOINT (CDC) DU RCPCA-CEM

REUNION DE CABINET DU 25 10 2021

RCA : PREMIERE RECOLTE DE LA CULTURE MECANISEE DE MAÏS 2021

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine