OPERATIONNALISATION DES CENTRES NATIONAUX D’HEMODIALYSE ET D’IMAGERIE MEDICALE

« De la parole aux actes ». Le président de la République,  le Pr Faustin Archange Touadera  très soucieux  de l’amélioration du système de santé, a procédé  vendredi 4 décembre 2020  à l’inauguration des centres nationaux d’Hémodialyse et d’imagerie médicale  numérique  construits  dans les locaux du  centre national hospitalier  universitaire de Bangui, dans le cadre du Projet d’appui à la reconstruction des communautés de base phase 1 (PARCB 1) sur  financement  de la Banque africaine de développement (BAD) à hauteur d’environ  9 milliards de FCFA.  

En effet,  depuis 2017, la résurgence des violences sur les populations civiles a entrainé la suspension des activités  des agents de la santé et des acteurs humanitaires directement  ciblés à de nombreuses reprises, principalement à l’intérieur du pays. Dans un tel contexte le relèvement du secteur de la santé présente un défi d’importance capitale  vitale pour  la population, l’urgence de sauver des vies suite aux incidents sécuritaires reprend encore  de manière récurrente le dessus sur la construction progressive du secteur de la santé. Malgré cet environnement très difficile et complexe, des progrès importants ont été enregistrés dans le secteur de la santé.

A ce jour, 89 % des formations sanitaires sont fonctionnelles contre 68% en 2015. L’opérationnalisation de 35 districts sanitaires a permis de rapprocher les services de santé de la population, et de renforcer la communication et la collaboration entre les différents niveaux du système. Les services de garde dans les hôpitaux ont été restaurés et renforcés avec l’implication de tous les médecins, y compris ceux qui exercent des fonctions  administratives, ce qui a permis d’améliorer la prise en charge immédiate des patients en situation d’urgence, ainsi que le suivi de ceux hospitalisés.

Ces nouvelles infrastructures qui ont été construites, dans le cadre du Projet d’appui à la reconstruction des communautés de base phase 1 (PARCB 1), notamment le Centre nutritionnel du Complexe Pédiatrique de Bangui, le Centre d’Imagerie Médicale numérique et d’Hémodialyse rendus opérationnels ce jour, permettront à la fois de réduire considérablement les délais d’accès aux soins de qualité et les coûts d’évacuation sanitaire à l’étranger.

Brice-Devalor OUATEBOT/ Nina GBAGBO

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

COOPERATION RCA-FRANCE : DES PROJETS APPUYES PAR LA FRANCE PASSES EN REVUE

RÉUNION DU COMITÉ DIRECTEUR CONJOINT (CDC) DU RCPCA-CEM

REUNION DE CABINET DU 25 10 2021

RCA : PREMIERE RECOLTE DE LA CULTURE MECANISEE DE MAÏS 2021

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine