PRÉSENTATION DU PROJET SUD-EST SUR FINANCEMENT DU FONDS FIDUCIAIRE BÉKOÛ DE L’UNION EUROPÉENNE

Le  Ministre de la Santé et de la Population M. Pierre SOMSE a présidé le vendredi 12 avril 2019  aux environs de 10h, la réunion de présentation du projet Sud-Est sur financement  du Fonds fiduciaire « Békoû » de l’Union européenne dans la  salle de conférence Justine KAZANGBA du Ministère de l’Economie du Plan et de la Coopération. Cette réunion a regroupé certains Chefs des  Départements ministériels concernés par ledit projet, ainsi que la Délégation de l’Union Européenne et les  cadres dudit Département.

Le présent projet Sud-Est  présenté par  M. VILLA-CHACON Juan José, Chef de Coopération de l’Union européenne vise globalement à  contribuer à la restauration des moyens d’existence, au renforcement des capacités de résiliences des acteurs économiques,  à  redynamiser des filières, à faciliter l’accès des populations aux services sociaux de base notamment en termes de santé, Eau et Assainissement  et en fin promouvoir l’apaisement des tensions intercommunautaire.

La zone d’intervention proposée par ce projet est le Sud-Est de la RCA qui regroupes les préfectures suivantes: Basse-Kotto, Haut-Kotto, Haut-Mbomou, Mbomou, et Ouaka qui est une zone très vaste, avec peu ou pas d’intervention d’appui socio-économique, avec  des graves contraintes d’accès et une forte volatilité en termes de sécurité, a indiqué l’orateur.

Les activités proposées par ce projet sont la relance de l’économie, l’appui aux services sociaux de base, la relance sociale et l’appui aux autorités locales et de services déconcentrés.

Les bénéficiaires directs de ce projet sont estimés à 200 000 personnes et pourraient être les communautés résidentes ou hôtes, les associations et groupements de femmes et jeunes, groupements associations paysannes, les déplacés retournés et familles d’accueil et les autorités et les leaders locaux. La durée de la mise en œuvre de ce projet est de 30 à 36 mois et financé à hauteur de 18 million d’EUR soit environs 14 milliards de FCFA.

Après la présentation, des échanges fructueux ont permis aux participants d’apprécier à sa juste valeur ce projet dont la mise en œuvre effective débutera au mois de septembre prochain.

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

LA QUESTION HUMANITAIRE PREOCCUPE LE GOUVERNEMENT ET LES PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT

UNE QUINZAINE DE PROJETS ET PROGRAMMES FINANCES PAR LA BANQUE MONDIALE PASSES A PEIGNE FIN

LE MINISTRE FELIX MOLOUA A REÇU EN AUDIENCE LES REPRESENTANTS RESIDENTS DE LA BANQUE MONDIALE ET DE LA BDEAC

UNE NOUVELLE ERE EST NEE POUR LE RAFFERMISSEMENT DE LA COOPERATION ENTRE LA RCA ET LES PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine