QUAND LE MINISTRE MOLOUA IMPRESSIONNE LA COMMISSION MIXTE ECONOMIE, FINANCE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

 Accompagné de quelques cadres et experts de son Cabinet, le Ministre de l’Economie du Plan et de la Coopération M. Félix MOLOUA s’est présenté devant la barre de la Commission mixte Economie, Finance et Plan de l’Assemblée Nationale  pour répondre aux préoccupations  des membres de cette  Commission  au  sujet relatif à l’économie  du pays  et sur le Partenariat Public et Privé (PPP).

La particularité de cette audition  est le faite que,  le Ministre  au cours de cet exercice démocratique qui devait permettre aux élus de la nation de voire claire dans ce qui se fait pour la création de richesse, d’emploi et surtout de l’amélioration du climat des affaires, en vue d’adoption d’une Loi adaptée à la réalité du pays.  Ce dernier a démontré avec précision sa  compétence avérée en la matière  à travers son exposé, d’environ 45 minutes  sans document sous les yeux, pour éclairer la lanterne de la Commission sur un certain nombre de questions préoccupantes.

Il a fait preuve d’une connaissance approfondie de la situation économique du pays, tout en donnant des exemples patents et les contraintes qui font de l’économie centrafricaine ce qu’elle est devenue aujourd’hui.

Le Vice-président de la Commission M. KABRAL YANGASSENGE très attentionné par l’argumentation solide  du Ministre   n’a pas caché son satisfecit  par rapport à ses  réponses. Il a affirmé que cela  est un signe promoteur d’engagement du Gouvernement à sortir le pays de son ornière.

 La Commission insiste sur la question d’amélioration du climat des Affaires,  le Ministre a indiqué avec des preuves à l’appui  que des discussions sont en cours, et vise à réorganiser le secteur privé.

 Dans ces mots de fin, le Ministre a exhorté les élus du peuple à sensibiliser les populations de leurs circonscriptions respectives à la protection des biens publics, en vue de permettre à la République centrafricaine de franchir l’étape d’éternel recommencement.

 Enfin il a réitère par  la même occasion, l’engagement du Gouvernement dans la mise œuvre effective du plan national de Relèvement et de la Consolidation de la Paix (RCPCA) qui est un outil important de la relance économique et de la stabilité du pays.

Rep: Brice-Devalor OUATEBOT/ Nina GBAGBO

Image: Lionel Andric POUTOU

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

LE MINISTRE FELIX MOLOUA RENCONTRE LES ONG

LE PROJET LONDO, UN OUTIL POUR LA RECONSTRUCTION ET LA RECONCILIATION DU PAYS

COMMUNIQUE AUX ONGS

LA SOUS-PREFECTURE D’ALINDAO RENAIT DE SES CENDRES

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine