RCA-BANQUE MONDIALE : 27 MILLIARDS DE FCFA POUR LE FINANCEMENT DU PROJET D’URGENCE DE REPONSE A LA CRISE ALIMENTAIRE

La salle de conférence  «  Justine Kazangba »  du ministère de l’Economie du plan et de la coopération internationale a servi de cadre  dans la matinée du   jeudi  29 Juillet 2021 à la signature d’un accord de financement du projet d’urgence de réponse à la crise alimentaire en Centrafrique. Le document a été paraphé du côté du Gouvernement par le Ministre d’Etat en charge de l’Economie, du plan et de la coopération    M. Félix MOLOUA, à ses côtés  son collègue  de l’agriculture et du développement rural M. Eric Rekossé-Kamot  et le Représentant résident de la Banque mondiale en Centrafrique  M. Hans Fraeters. La cérémonie a vu la présence des  représentants de la FAO et du Programme Alimentaire Mondial (PAM) ainsi que les proches collaborateurs des membres du gouvernement présents.

Le montant de ce financement est de 27 milliards de F CFA et est une réponse rapide de la Banque Mondiale à la crise alimentaire qui secoue durablement la RCA. Il est prévu pour une durée de 3 ans et concerne 6 préfectures de la RCA a savoir : la Nana Gribizi, Ouham, Ouaka, Basse Kotto, Haute Kotto, la Mambere Kadei ainsi que la grande région de Bangui. Ce financement vise  à  accroitre la production alimentaire et améliorer la résilience dans les zones touchées au profit des petits exploitants agricoles et les ménages en situation d’insécurité alimentaire. Les résultats attendus de ce financement toucheront au moins 460 000 petits exploitants agricoles.

Ci-après la version anglaise

CAR- World Bank CFAF 27 BILLION FOR THE FINANCING OF THE EMERGENCY RESPONSE PROJECT TO THE FOOD CRISIS

The “Justine Kazangba” conference room of the Ministry of the Economy, Planning and International Cooperation served as a setting on the morning of Thursday, July 29, 2021 for the signing of an agreement to finance the emergency response project. the food crisis in the Central African Republic. The document was initialed on the Government’s side by the Minister of State in charge of the Economy, Planning and Cooperation Mr. Félix MOLOUA, alongside his colleague from agriculture and rural development Mr. Eric Rekossé -Kamot and the Resident Representative of the World Bank in the Central African Republic Mr. Hans Fraeters. The ceremony saw the presence of representatives of the FAO and the World Food Program (WFP) as well as the close collaborators of the members of the government present. The amount of this financing is 27 billion CFA francs and is a rapid response from the World Bank to the food crisis which is shaking the CAR for a long time. It is planned for a period of 3 years and concerns 6 prefectures of the CAR namely: Nana Gribizi, Ouham, Ouaka, Basse Kotto, Haute Kotto, Mambere Kadei as well as the greater Bangui region. This funding aims to increase food production and improve resilience in affected areas for the benefit of smallholder farmers and food insecure households. The expected results of this funding will reach at least 460,000 smallholder farmers.

Na gbéni na yanga ti kodro

BEAFRICA/  SANDOUKOU NGUINZA TI DOUNIA (BANQUE MONDIALE) : NGOUNDANGOU BALE OUSSE NA MBRA-MBRA NDALI TI PAILO TI KIRINGO TENE NA KPALE TI KOBE

Ndo ti koussala ti gbéné gbia ti conomi, a yamba na ndapré ti  bikoua ossio ti nzé so na yanga ti ndapré matanga ti soungo maboko na gbélé ti mbetti ti so a ba n téné ti mongou nguinza so oungou ni a si ngoundangou balé ossé na mbra-mbra ti nguinza so a ké tamboula na kodro ti béafrica. Aké gbéné gbia ti conomi, pakara Félix Moloua na téré ti lof o mba lo ti déngo yaka pakara Eric RekosseKamot si a sou maboko na iri ti govorma ti béafrica, nga na lo o lo ké sala koussala n,a iri sandoukou nguinza ti dounia pakara Han Fraeters  na téré ti lo a la so a sala koussal na iri béndo guigui so a ba téni kobê et yaka (PAM et FAO).
Fadé nguinza so a lingbi ti mou mabobo na a zo ti fango a yaka iyo na ya ti a kota gbata tongana  Nana Gribizi, Ouham, Ouaka, Basse Kotto, Haute Kotto,  Mambere Kadei  nga na  kota gbata ti Bangui.

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

CDC N° 03/2021 : LA SITUATION FINANCIERE DE L’ETAT CENTRAFRICAIN EN CE QUI CONCERNE LES PROGRAMMES ACTUELS OU EN PREPARATION AVEC LE FMI PASSE AU PEIGNE FIN

MEPCI : VERS LA REDYNAMISATION DES ACTIVITES DU DEPARTEMENT

EVALUER L’EVOLUTION DU PROJET PAPEUR

LE MINISTRE D’ETAT FELIX MOLOUA DEVANT LES COMMISSIONS AFFAIRES ETRANGERES ET FINANCES, ECONOMIE, PLAN ET COOPERATION INTERNATIONALE

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine