RCA : DE LA PRODUCTION A LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE

Le Lycée technique professionnel féminin (LTPF)  a  abrité la cérémonie  du lancement officiel du pain mixte centrafricain surnommé « KANGA BÊ ». présidée par le Premier Ministre  chef du Gouvernement M. Firmin  NGREBADA, à ses côtés le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération M. Félix MOLOUA, de  quelques membres du Gouvernement, les partenaires au développement et les personnalités  politiques et religieuses conviées pour la circonstance. L’occasion pour ces personnalités de déguster  avec l’impassibilité cet aliment  qui n’est rien d’autre que le fruit d’effort des étudiants chercheurs centrafricains.

En effet l’Université de Bangui, dans le souci de la recherche, a tenté d’expérimenter un pain obtenu à base de maïs. Selon le Recteur de l’Université M. Pr SISSA MAGALET, ce pain sera produit en quantité industrielle afin de livrer les centrafricains, qui ont intégré dans leurs habitudes alimentaires, la consommation de cet aliment. Outre ces denrées, bien d’autres verront leur production augmenter au jour le jour.

Pour dire, la transformation industrielle des produits agricoles susceptibles d’améliorer de façon substantielle la valeur ajoutée, est quasi-inexistante en République  centrafricaine. Le Premier Ministre Chef du Gouvernement dans son discours de circonstance a fait savoir que le Gouvernement constitué sous la clairvoyance du Président de la République Pr Faustin Archange TOUADERA, a passé en revue le secteur de l’Agriculture. Après quoi, les autorités se sont mises à réglementer le secteur. Avec  cette reprise en main, la filière maïs verra tripler sa production.

Raison pour laquelle le Gouvernement avec le concours du Programme alimentaire mondial (PAM) a initié la transformation sur-place du maïs. Et la nouvelle société HUSAC (Huilerie, savonnerie centrafricaine) s’est employée pour moudre ce produit. L’objectif était de fournir localement un aliment  nutritionnel à la population, mais aussi donner un coup de pouce aux paysans surtout soulager la plantation de maïs. Pour diversifier le revenu dans l’agriculture, le gouvernement entend également développer dans un avenir proche, la culture du Cacao, de l’acajou et bien d’autre. A-t-il martelé.

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

QUELQUES ELEMENTS SATISFAISANTS DU MINISTRE MOLOUA AUX PREOCCUPATIONS DE LA COMMISSION FINANCE, ECONOMIE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

DECLARATION ORALE DU MINISTRE FELIX MOLOUA AU NOM DES PAYS DU GROUPE AFRIQUE II, A LA 102E REUNION DU COMITE DU DEVELOPPEMENT TENUE DANS UN FORMAT VIRTUEL LE VENDREDI 16 OCTOBRE 2020.

LE MINISTRE MOLOUA REÇOIT LE REPRESENTANT RESIDANT DE LA BANQUE MONDIALE HAN FRAETERS

LE MINISTRE FELIX MOLOUA PRESIDE LA REUNION DU GROUPE AFRIQUE 2

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine