REUNION CONJOINTE DES MINISTRES EN CHARGE DES FORETS DE L’ENVIRONNEMENT ET DE LA PLANIFICATION DES ETATS MEMBRES DE LA CEEAC

La Réunion conjointe des Ministres en charge des Forets, de l’Environnement et de la planification des Etats membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale(CEEAC) sur la concertation pour l’affectation d’une partie des allocations concessionnelles du 15ème cycle du Fonds Africain  de Développement (FAD-15) et autres guichets au financement de la 2ème phase du Programme d’Appui à la conservation des Ecosystème du Bassin du Congo (PASEB-CO-2). s’est tenue le 17 juillet 2020.

La République Centrafricaine n’est pas restée en marge, le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a pris part aux côtés de ces paires Ministres des pays membres par visioconférence à ces assises, notamment  ceux de la République d’Angola ; du Cameroun ; des deux Congo;  du Gabon ; de la Guinée Equatoriale; et celle  de la République du Rwanda.

L’objectif de cette rencontre régionale est de statuer sur les modalités d’affectation d’une partie des allocations concessionnelles des FAD-15 et autres guichets des Etats membres de la CEEAC au financement de la deuxième phase du Programme d’ Appui de ce Programme. 

Les recommandations issues de cette rencontre sont entre autres:  faire une évaluation diagnostique et approfondie lors de la préparation du PACEB-CO2  au niveau paysage cible de chaque pays bénéficiaire en adoptant la démarche participative. Cette évaluation permettra d’avoir une situation de référence spécifique à chaque pays; de prendre en compte lors de la phase d’évaluation du Programme, la problématique des feux de brousse en lien avec l’agriculture itinérantes sur les brûlis, dans les milieux forestiers ; de mettre en place un cadre institutionnel efficace et cohérent de mise en œuvre du de tenir compte dans la mission de formulation et d’évaluation de  la deuxième phase de PACEB-CO-2 ; de mettre en place dans le cadre de la 2èmephase, des structures de suivi-évaluation dans les Etats membres bénéficiaires, afin de permettre un suivi de proximité et une appropriation des acquis ;  de réaliser  une évaluation des acquis de la 1ère phase du PACEB-CO-2 ; d’alléger les procédures de décaissement dans le cadre des Programmes régionaux ; de Prendre en compte dans le processus d’évaluation de la 2ème phase du PACEB-CO-2, la valorisation des aires protégées à travers  le développement de l’écotourisme; de diligenter une mission d’évaluation et de formulation du PACEB-CO-2 dans les meilleurs délais .

Nina GBAGBO

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

QUELQUES ELEMENTS SATISFAISANTS DU MINISTRE MOLOUA AUX PREOCCUPATIONS DE LA COMMISSION FINANCE, ECONOMIE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

DECLARATION ORALE DU MINISTRE FELIX MOLOUA AU NOM DES PAYS DU GROUPE AFRIQUE II, A LA 102E REUNION DU COMITE DU DEVELOPPEMENT TENUE DANS UN FORMAT VIRTUEL LE VENDREDI 16 OCTOBRE 2020.

LE MINISTRE MOLOUA REÇOIT LE REPRESENTANT RESIDANT DE LA BANQUE MONDIALE HAN FRAETERS

LE MINISTRE FELIX MOLOUA PRESIDE LA REUNION DU GROUPE AFRIQUE 2

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine