REUNION HEBDOMADAIRE DE CABINET DU MINISTERE DE L’ECONOMIE DU PLAN ET DE LA COOPERATION

Le Ministre d’Etat chargé de l’Economie, du Plan et de la Coopération Internationale M. Félix MOLOUA, a présidé le mardi 15 novembre 2022, la réunion de routine dudit département. Cette réunion a eu lieu dans la salle de conférence Justine KAZANGBA.

Quelques points étaient inscrits à l’ordre du jour. Le Ministre d’Etat dans sa communication a demandé au comité d’organisation de l’inauguration de l’Avenue Idriss DEBY, de lui présenter l’état d’avancement des préparatifs, de préparer les discours et l’agenda de la cérémonie inaugurale qui aura lieu le 18 novembre prochain.

Le DGPE est intervenu sur le passage des membres du gouvernement à l’Assemblée Nationale, il a fait savoir que le chronogramme n’est pas disponible pour le moment. Par ailleurs les éléments de langage sont disponibles.

Le coordonnateur du Projet Maïngo, a fait un aperçu sur l’état d’avancement du bâtiment du Ministère, selon elle le relevé topographique a été fait sur le site identifié au sein du Ministère de l’élevage par le ministère de l’urbanisme le dossier suit son court.

Concernant les préparatifs du lancement du projet tout est prêt à t- elle  fait savoir, le projet du discours est soumis à la lecture du Directeur de Cabinet pour le transfert au Ministre d’Etat pour des orientations.  Le Ministre d’Etat a proposé que ce lancement puisse se déroulé à la périphérie de Bangui. Elle a par ailleurs précisé que dans le cadre de renforcement de capacités, le projet a pu installer un équipement informatique dans la salle de conférence pour faciliter les échanges virtuels.

Mme le Coordonnateur de la CAONF, a pris la parole pour faire l’état d’avancement des préparations  du comité de pilotage. Des discussions qu’elle a eu avec l’Union Européenne et l’équipe du Projet PAPEUR en vue de le redimensionner.

Le Ministre d’Etat a toutefois informé l’assistance que c’est l’occasion d’organiser le comité pour voir si les déshydrata  sont pris en compte. La prochaine descente sur Ndangala a été reprogrammée pour le  19 novembre 2022.

Le dossier CD13 a été abordé par le point focal BAD, M. Price TALO, qui a fait savoir qu’une matrice a été élaborée et trois conditions doivent être réunies, la première condition est l’ouverture d’un compte, la désignation des signataires, la deuxième condition préalable,  la troisième condition est  l’élaboration d’un manuel de suivi. Le décaissement de fonds d’avance de démarrage des travaux, les ministères techniques doivent actualiser le chronogramme d’indemnisation des habitants riverains de ce projet.

Le Ministre d’Etat a insisté sur l’accélération du projet CD13, en vue du démarrage des travaux d’ici fin d’année. Selon lui, le projet doit démarrer mais il faut qu’il y’est la base vie pour permettre à l’entreprise de stocker les matériaux nécessaires pour la réalisation de ces travaux.

RCA-2050, le coordonnateur a fait savoir que les enquêtes de la prochaine étape sont programmées  avec les orientations du DGPR et l’ICASEES. En ce qui concerne le grand public, des chefs religieux et les leaders d’opinion, l’équipe est en train de discuter sur l’agenda et cherche  boucler les études avec les sectoriels d’ici la fin d’année.

S’adressant au coordonnateur le Ministre d’Etat a précisé que les ressources que l’Etat donne c’est pour pouvoir avancer dans les études et les différentes réalisations, il faut donc réajuster les choses, en tenant compte de l’absence des ressources tout en émettant les hypothèses. Il faut donc avancer sur l’agenda, l’ICASEES va s’occuper de l’enquête, il conclut que l’équipe va être évalué.

Le RCPCA, le SG a indiqué que la transition du RCPCA  la vision 2050 a été discutée par la partie, la  réunion du comité de coordination est prévue avant le 14 novembre prochain, cette occasion va permettre aux techniciens de réfléchir sur un plan intérimaire qui doit  être fait en parallèle sur les grands axes.

Le SG a précisé que le RCPCA travaille avec seize sectoriels, sur seize,  dont onze ont déjà leur stratégie. Ils sont en train de mener des discussions sur les différentes actions qui sont prévues, l’état de suivi de la mise en œuvre, les interventions doivent répondre aux principes d’égalités.

La couverture de tout le territoire est une préoccupation, le RCPCA a un tableau de bord qu’il soumet aux sectoriels, le Ministre d’Etat a instruit le cabinet de travailler sur les indicateurs et qu’une descente sur le terrain sera faite et accompagnée par la presse pour vérifier ces réalisations.

Le SPONG, en prélude à la mise en œuvre de ces stratégies, devrait partager les stratégies définis, prendre en compte les avis des secteurs clés  qui signent le contrat de partenariat avec les ONG, de soumettre une note pour saisir le président du comité, renforcer les dispositifs. Le PNUD va appuyer et encadrer l’équipe mise en place.

Le coordonnateur a informé les membres du cabinet para rapport à l’atelier qu’il a organisé le novembre dernier et la remise de matériels roulants prévus pour ce mardi 15 novembre 2022.

Nina GBAGBO                   

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

RCA : LA BANQUE MONDIALE FAIT UN DON DES MATERIELS BIOMEDICAUX ET DES MEDICAMENTS AU GOUVERNEMENT.

LE REPASSOC REMET LES  MATERIELS ROULANTS AU SPONG ET DAPSE

LA RCA  VEUT S’INSPIRER DE L’EXPERIENCE RWANDAISE   

LES PLATES-FORMES DES ONG /ONG, LES MINISTERES SECTORIELS ET LE SECRETARIAT PERMANENT DES ONG SE CONCERTENT

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine