UNION EUROPEENNE OCTROIE DEUX MILLIARDS SEPT CENT MILLIONS DE FRANCS CFA, EN VUE DE RENFORCER LA PARTICIPATION DE LA SOCIETE CIVILE CENTRAFRICAINE DANS LA MISE EN ŒUVRE DES PROGRAMMES ET PROJETS CONTENUS DANS LE RCPCA.

Le Gouvernement Centrafricain et l’Union Européenne ont signé ce vendredi 15 novembre 2019, au siège de ladite délégation, une convention de financement du « Programme de Renforcement de la participation de la Société Civile  Centrafricaine (REPASOCC)», à hauteur de quatre millions d’euros soit deux milliards sept cent millions de francs CFA (2.700.000 FCA), en vue de renforcer la participation de la Société Civile centrafricaine par rapport aux projets et programmes financés par  le 11ème Fonds Européen de Développement (FED).

La cérémonie a eu lieu en présence du Ministre de l’Economie du Plan et de la Coopération, Ordonnateur National du  Fonds Européen de Développement  M. Félix MOLOUA et Madame Francesca DI MAURO, Directrice du Fonds Fiduciaire pour l’Afrique Centrale et Australie de la Commission Européenne en mission à Bangui.

Le présent geste s’inscrit dans le cadre politique du Gouvernement  définit dans le Plan National de Relèvement et de Consolidation de la Paix en Centrafrique (RCPCA) et qui vise à favoriser un environnement propice à la participation des Organisations de la Société Civile (OSC) dans la mise en œuvre des politiques, pour la cohésion sociale et pour la réconciliation.

Dans son intervention, Madame Francesca DI MAURO, a précisé que la réalisation  de ce programme, reposera sur des modalités de gestion adaptée, liée aux caractéristiques et besoins des acteurs de la Société Civile locale. Le principe d’égalité de genre et de la promotion de droits et de l’autonomisation des femmes seront pris en compte et être intégré dans les différentes activités du programme avec des actions spécifiques.

En réponse, le Ministre Félix MOLOUA  a signifié que ce programme est consacré au deuxième secteur de concentration du PIN 11ème FED et fait partie intégrante des mesures d’accompagnement des secteurs d’intervention de l’Union Européenne en République Centrafricaine.

Il a, par ailleurs,  indiqué que ce programme a, pour ambition, de consolider et pérenniser les interventions financées sur les différents instruments mobilisés par la Délégation de l’Union Européenne, (FED : lignes thématiques Fonds fiduciaire Békou, visant à favoriser un environnement propice) avec la participation des organisations de la Société Civile dans la mise en œuvre de la politique publique.

Notons que cette cérémonie de signature a été close par un point de presse regroupant  la presse nationale et étrangère en vue d’un éclaircissement  concernant ce financement.

La rédaction

Poster un commentaire

Les commentaires seront validés par l'équipe de modération avant d'être publiés.

Commentaires publiés

Pas de commentaire.

Autres articles :

QUELQUES ELEMENTS SATISFAISANTS DU MINISTRE MOLOUA AUX PREOCCUPATIONS DE LA COMMISSION FINANCE, ECONOMIE ET PLAN A L’ASSEMBLEE NATIONALE

DECLARATION ORALE DU MINISTRE FELIX MOLOUA AU NOM DES PAYS DU GROUPE AFRIQUE II, A LA 102E REUNION DU COMITE DU DEVELOPPEMENT TENUE DANS UN FORMAT VIRTUEL LE VENDREDI 16 OCTOBRE 2020.

LE MINISTRE MOLOUA REÇOIT LE REPRESENTANT RESIDANT DE LA BANQUE MONDIALE HAN FRAETERS

LE MINISTRE FELIX MOLOUA PRESIDE LA REUNION DU GROUPE AFRIQUE 2

Unité, Dignité, Travail

République Centrafricaine